Josef Ciesla

L'Autre d’après le poème d’Andrée Chedid
Extrait de l'exposition du 18 mai au 1 juillet 2017

Mon désir a été de rendre hommage à 3 femmes par des œuvres peintes ou graphiques, ma façon à moi de saluer La femme - ma mère avant toutes, une femme belle, une émigrée courageuse, qui a souffert de cet état et du regard des autres,  à l’épreuve de la vie à son arrivée au berceau et encore à son terme.

Le destin de Camille Claudel m’a bouleversé : sculpteur de génie, clouée par le verdict de la société, elle meurt à l’asile après 30 années d’internement stérile, dans l’indifférence générale,  et malgré la grandeur de la famille Claudel est incinérée dans une fosse commune. Je ne l’oublie pas. (non exposée ici)

Rencontrée en 1967, Colette Magny a été une grande amie, une confidente. Auteur-compositeur-interprète, c’est une grande voix qui a chanté l’éternité de la jeunesse en révolte.  Elle a dénoncé une société injuste et sclérosée et  pris position sur les évènements du monde. L’Insoumise par excellence décède en 1997 saluée brièvement par ses compagnes-compagnons de scène et son public. Ses textes puissants gardent une résonnance intacte avec notre actualité. Lorsqu’elle venait chanter en Rhône-Alpes je la rejoignais sur scène pour danser lorsqu’elle interprétait J’aurais tant aimé danser, jusqu’à la fin de mes jours…D’après quelques toiles des années 1964-68 elle a écrit la chanson « CONASCOR »  (disque Feu et rythme 1971 Chant du monde). Je l’ai transcrite en couleurs flamboyantes. Salut ému et fraternel à toi Colette.

Andrée Chedid est la compagne de mes pensées, j’ai eu la chance de la rencontrer en 1992, et de son écriture ciselée elle m’a offert une préface incroyable : Ciesla, le vaste.  Cette femme est lumineuse et sa bonté, son humanité sans frontières, sourdent dans tous ses écrits. La force et la beauté de sa  poésie sont inspirantes et par le dessin, la peinture, la gravure,  j’ai  fait miens quelques poèmes. Je te remercie Andrée d’éclairer mes jours.

      Josef Ciesla - avril 2017

 

En hom­mage au poème « L’Autre » d’Andrée Ché­did (fil ins­pi­ra­teur de l’exposition), Josef Ciesla entre pein­tures, sculp­tures et des­sins ren­voie à un au-delà de la figure pour un exer­cice de sur­gis­se­ments. L’ombre humaine est donc ouverte par le plasticien. Tout se joue entre une masse confuse et les signes qui s’en dégagent. Le tra­vail consiste à rendre une absence pré­sente qui exerce sur l’esprit et sur la per­cep­tion une fas­ci­na­tion. De la matière – et quelle qu’en soit la nature – émerge une lumière incon­nue mais qui ne nous est pas étran­gère puisqu’il s’agit de “cette chair qui nous com­pose”.
Ciesla sou­lève l’étrange magma du chaos et de l’ordre  de notre viande de l’inconscient qui la tra­vaille. Chaque pièce désigne l’être sans le nom­mer en des trans­po­si­tions plas­tique là où tout prend l’aspect d’une sur­face qui se refuse et s’ouvre pour les défilé d’impressions exis­ten­tielles. Nous sommes mis en pré­sence de ce que nous ne dis­tin­guons pas tant nous res­tons sou­vent les pas­sants soli­taires dans la rue quel­conque de nos exis­tences.
Existe une double action : expan­sion, éner­gie mais aussi « manque » de « L’Autre » ou le recueil de ses marques qui deviennent la sub­stance même de l’art. Cette inter­ac­tion impose une puis­sance envoû­tante. Chaque œuvre égare. Elle porte à proxi­mité de la dis­pa­ri­tion mais aussi de l’imminence d’un retour.

Jean-Paul Gavard-Perret
Philosophe

Biographie

Né en 1929 à Tarnów en Pologne et émigré en France a l'age de 4 ans.
Vit et travaille à Artas, Auvergne-Rhône-Alpes, France

1943 entre en apprentissage à 13 ans dans une entreprise de teinture
1948-52 École Supérieure de Tissage de Lyon
1954-56 Académie des Beaux-Arts de Lyon en cour du soir
Atelier Belloni, Sculpteur
1955-68 travaille dans l’industrie textile
1968 décide de se consacrer à plein temps à la création artistique
1970 Première commande publique pour le Conseil Général du Rhône, une Sculpture ht8x4m:Celle-ci ouvre le champ à plus de 75 réalisations monumentales implantées dans des lieux publics.

Sculptures monumentales implantées sélectionnes
1971  Ville de Caluire et Cuire, Rhône
1972  Collège Paul Eluard, Vénissieux,Rhône
1975  Entrée de la Ville, Sail-sous-Couzan, Loire
1976  Collège Neuville-sur-Saône, Rhône
1978  Centre Commercial, La Part Dieu Lyon
1978  École Nationale des Travaux Publics de l'État, Vaulx-en-Velin, Rhône
1979  Station Métro Hôtel de Ville - Louis Pradel, Lyon
1980  Square Lebossé, Villeurbanne,Rhône
1981  Conseil Général de l'Isère, Grenoble
1982  College Soucieu-en-Jarrest,Rhône
1985  Gymnase de Bans-Givors,Rhône
1986  Bologna-Landi Gallery, New York, États-Unis
1988  Musée de Plein Air, Maubeuge, Hauts-de-France
1988  Passage de Ville, Roland Bernard, Oullins, Rhône
1992  Entrée Ville de Pont-Evêque, Isère
1994  Cloître Nord,Université Jean Moulin Lyon 3 (inscrit au Patrimoine National)
1997  Collège François-Ponsard, Vienne, Isère
2006 Cloître Sud, Université Jean Moulin Lyon 3
2008  Vitraux, Chapelle Clinique Saint Vincent de Paul, Bourgoin-Jallieu, Isère
2012  Pigments sur toile, Mairie d'Artas, Isère


Expositions personnelles
sélectionnées
Depuis 1963, la première exposition a Lyon, il expose en France, Pologne, Allemagne et aux États-Unis.
S=Sculpture,  T=Œuvre textile,  D=Dessin, Peinture

2017  GALERIE48, Lyon  
2014  Collection de la Praye, Fareins, Ain     (S, T, D)
2009  Rétrospective, Maison Ravier Morestel, Isère

2000 Centre Céramique de La Borne,Henrichemont, Cher   (S)
1996  Centres Culturels Artistiques, Lodz et Tarnów, Pologne (S, T, D)

1996  Galerie Zacheta,Varsovie, Pologne
1994  Galerie Atalante, Evian,Haute Savoie  (S, D)
1992  Barrage de Monteynard sur le Drac,Isère   (S, T)
1991  1992 Scène Nationale Bonlieu-Annecy,Haute Savoie   (S, T)
1988  Musée Massey,Tarbes,Hautes Pyrénées   (S)
1986  BOLOGNA-LANDI Gallery, New York, Etats-Unis   (S, D)
1985  Centre Culturel Aragon Oyonnax, Ain  (T, D)
1984  Galerie Am Schlosspark,Gaildorf, Allemagne  (T, S)
1984  1982,79,75, Galerie L’œil Écoute, Lyon

1981  Fondation Sant Vicens, Perpignan,  (S,T)
1980  Rétrospective 1960-1980 Centre Culturel Jacques Prévert, Givors,Rhône

1976  Musée des Beaux-Arts de Lyon  (T)

Collections publiques sélectionnes 
Musée des beaux-arts de Lyon
Hôtel de ville de Lyon
Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation, Lyon
Conseil Général du Rhône, Lyon
Préfecture d'Avignon
Musée Hyacinthe-Rigaud, Perpignan
Musée François Mitterrand, Jarnac
Musée d'Art de LodzPologne
Ville de Saint-Étienne
Ville de Limoges

This entry was posted in Artistes. Bookmark the permalink.