Takesada MATSUTANI et Kate VAN HOUTEN

Gravures et Sculptures
Dialogue d’artistes, Paris - Ôsaka, Ôsaka - Paris

                               Exposition jusqu'au 27 octobre 2018

Pour célébrer le 160ème anniversaire des relations entre la France et le Japon, la programmation du festival de culture japonaise « Japonismes 2018 : les âmes en résonance » a débuté en juillet. Cette vaste opération de huit mois présente la culture japonaise, à commencer par Paris, mais aussi sur l’ensemble du territoire français. Elle souhaite la mise en résonance des deux sensibilités pour donner un nouvel élan à la créativité culturelle et en trouver des échos dans le monde entier.

GALERIE 48 a tenu à participer à ce projet à travers trois expositions acceptées au programme de « Japonismes 2018 ».

C’était une évidence pour la GALERIE 48 de proposer une conversation entre deux artistes, Takesada Matsutani* et Kate Van Houten*. Leurs parcours personnels et créatifs intimement mêlés ont permis de tisser des liens fructueux entre la France et le Japon. GALERIE 48 présentera ainsi un ensemble de sept estampes récentes de Takesada Matsutani provenant du propre fonds de la galerie. Ces œuvres seront associées à une sélection d’œuvres de Kate Van Houten, des gravures en taille-douce et des sculptures dont les volumes servent souvent de source d’inspiration pour les gravures. Matsutani, originaire d’Ôsaka, et Van Houten, née aux Etats-Unis, se sont rencontrés à Paris, à l’Atelier 17 de Stanley William Hayter, où tous deux se sont formés aux techniques de la gravure. Le couple a continué l’aventure en créant son propre atelier de sérigraphie, y travaillant conjointement de la fin des années 1960 au début des années 1980. Le dialogue entre Takesada Matsutani et Kate Van Houten se poursuit toujours aujourd’hui, entre Ôsaka et Paris, leur ville d’élection.

Mari KATAGIRI, Directrice

*En savoir plus, cliquez sur le nom de l'artiste

  Cliquez pour lire un bon article sur l'exposition