TADOKORO Mieko

Vie Silencieuse - Photographie au sténopé
Extrait de l'exposition du 21 mai au 4 juillet 2015

 

"Vie Silencieuse"

L'évocation de "vie silencieuse" convoque d'emblée les tableaux flamands et hollandais des 16ème et 17ème siècles. Lesquels pourraient grâce à leur rendu rigoureux se nommer des "peintures photographiques". Par effet inverse précisément de la particularité du flou obtenu d'un appareil photographique à sténopé, qui pourrait être désigné comme "photographie picturale". Aussi, la nature morte au sténopé pourrait-elle apparaître telle une peinture ? Et que sera le rendu en noir et blanc ? Ce sont ces curiosités qui m'ont menée à la réalisation de mes natures mortes. Et c'est au travers d'un trou minuscule et au bout de dizaines de minutes d'immobilité au souffle retenu que la nature morte s'ébauche dans ma chambre noire.
Cette "vie silencieuse" ne se compose pas seulement dans l'espace clos de l'atelier. Dans la rue aussi, à l'exemple des objets des vitrines, qui peuvent se donner à voir comme natures mortes. Mais contrairement à une nature morte picturale conventionnelle, point d'intervention libre, point d'arrière-plan prémédité, point de lumière idéale d'une mise en scène accomplie, pour cette nature morte au cadre photo composé. Et avec cela, le sténopé développé peut révéler une image inattendue, comme celle d'un paysage urbain qui s'étend en arrière-plan et n'a rien à voir avec le fond sur lequel les objets se présentent. Le résultat est d'autant plus aléatoire que l'appareil photographique rudimentaire est démuni de viseur. Les possibilités sont infinies entre l'image réelle sans surprise des objets temporairement posés et l'image virtuelle reflétant l’environnement urbain et ses immeubles massifs. Une "vie silencieuse" d'une vitrine cadrée avec un certain point de vue peut ainsi dévoiler des perspectives étonnantes permises par la technique de la photographie.
C'est en hommage à Lyon, la ville de l'image et de la gastronomie, que j'ai fait une sélection d'images "autour de la table", pour l'occasion de cette exposition.

Mieko TADOKORO
Mai 2015

 

Biographie

Née en 1952 à Tokyo, vit et travaille à Tokyo.

Elle pratique le sténopé après l’avoir appris au Musée Niépce, Chalon-sur-Saône en 1990 lors qu’elle résidait à Paris. Elle s’engage dans la technique du sténopé qu’elle enseigne dans des cours aux musées, écoles et centres culturels, et à travers des programmes TV et magazines japonais.
La photographie au sténopé connait une vogue au Japon grâce aux activités, livres et manuels de l'artiste. Japan Photo Culture Association (JPC) lui décerne le Prix des mérites en 1999.

Depuis 2006 Présidente de Japan Pinhole Photographic Society (JPPS)
Depuis 1995 Membre de l’Association pour la Photographie Ancienne et ses Techniques (France)

 

Expositions personnelles

2015 « La vie silencieuse » GALERIE 48, Lyon, France
2013 « Paris Autrement » L’Agnes Hotel , Tokyo
2012 « Tableau et Table » Hyatt Regency Tokyo
2012 « Paris à l’imparfait » Jike Studio, Kanagawa, Japon
2012 « A Retrospective » Art Chamber Gallery, organisée par Goa Centre for Alternative Photography sponsorisée par The Japan Foundation, Goa, Inde
2012 « Flou Artistique » (en duo), Portrait Gallery, Tokyo
2007 « Ichiyo » Pola Museum Annex, Tokyo
2006 « Natures Mortes » Pola Museum Annex, Tokyo
2005 « Réflexions Parisiennes » Pola Museum Annex, Tokyo
2003 « A Pas de Nain » Kodak Photo Salon, Tokyo
2002 « Paris, Passage Pinhole » Maison Franco-Japonaise, Tokyo
2000 « Natures Mortes » Kodak Photo Salon, Tokyo
2000 « Paris, Passage Sténopé » Robert CAPIA, Galerie Véro-Dodat, Paris
1999 « Réflexions Parisiennes » Librairie Jousseaume, Galerie Vivienne, Paris
1998 « Photographie au sténope de Mieko Tadokoro » Le Printemps Ginza, Tokyo
1998 « Le Cimetière du Père Lachaise » (en duo) Kodak Photo Salon, Tokyo
1995 « Another Point of View – Paris » Kodak Photo Salon, Tokyo
1993 « Paris vu d’un petit trou » Fuji Photo Salon, Tokyo

 

Expositions collectives récentes

2014-2015 « Poetics of Light » The New Mexico History Museum, Santa Fe, États-Unis
2005-2014 Expositions annuelles de la JPPS

 

Collections publiques

Musée Métropolitain de la Photographie de Tokyo
Pinhole Resource Collection, The New Mexico History Museum, Santa Fe, États-Unis

This entry was posted in Artistes. Bookmark the permalink.